EVENT : « Euskadi surf lifestyle » au Rat’s Cup

La Rat’s Cup, cela fait déjà une dizaine d’années qu’il existe. Vous n’en aviez jamais entendu parler ? C’est normal, cet événement n’est devenu public que cette année.
Au programme, compet de surf, collab avec des artistes, et musique à gogo avec une programmation assez démentielle : LA FEMME, Ici Paris, Betty the shark… le tout proposé gratuitement sur la promenade de la Côte des Basques à Biarritz.

imag0288

Au petit village ensoleillé qui avait pris place sur le sable, nous pouvions sentir ce week-end une ambiance typique “Côte des Basques” que nous appellerons le “Euskadi Surf Lifestyle”. Cette expression un peut capillotractée, nous l’admettons, nous est venue après l’observation de ce qui se passait autour de nous : au-dessus du bar trônait une affiche “Surf Euskadi”; un autocollant “Independentzia” était fièrement collé sur le frigo du bar; des fatboys s’étalaient dans tout le village, sur lesquels étaient posées de jolies petites fesses bronzées, parées de fringues hippie-surf-chic; les surfeurs allaient et venaient, le tout sur un fond de DJ set et de commentaires d’un speaker qui avait certainement trop bu la veille !

Un événement tout récent mais déjà bien implanté !

La rat’s cup festival a réuni autour de lui le temps d’un week-end tout un panel d’artistes bien connus des locaux. Laurent Fagola s’est chargé de customiser une planche de surf à gagner, de créer l’affiche… L’artiste Nils s’est lui occupé de réaliser le trophée de la compétition.

Pour l’occasion, le groupe montant LA FEMME est également revenu aux sources (originaires de btz), pour leur unique date sur la côte de la saison. Leur concert était d’ailleurs endiablé ! Et cerise sur le gâteau, le groupe nous a en plus proposé le dimanche après-midi un DJ set aquatique/psyche dont nous avons noté quelques morceaux compilés en une playlist que vous trouverez ici !

IMAG0268

Tout ceci a été possible grâce au collectif ALC.

Ce collectif qui réunit aujourd’hui une trentaine de personnes existe depuis une cinquantaine d’années ! Tout à commencé avec une bande de jeunes surfeurs de la Grande Plage qui s’étaient réunis pour “faire les cons”. On les appelle les rats car ils ont longtemps été perçus comme des rebelles, un peu louches, ne pensant qu’au surf, se réunissant dans un local en sous-sol de la grande plage, à côté des toilettes publiques, où ils stockaient leurs planches.
Comme dit précédemment, cela faisait déjà dix ans qu’ils organisaient cette compet entre eux. Mais tout ceci a pris de l’ampleur cette année. Les rats sont sortis de leur trou, et n’ont rien à envier aux souris parisiennes de luxe qui étaient jusque-là les seuls squatters de la Côte des Basques.

10292338_851611834863153_9059561749703876397_n
Par Audrey Mari pour REGULART MAG

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer